Cinéma : Blue Jasmine

Bue-Jasmine

Hier soir, direction le cinéma pour aller voir Blue Jasmine, le dernier film de Woody Allen.
Je suis plutôt friande de ces histoires de névrosés, toujours teintées d’humour un peu grinçant.

Blue Jasmine est bien dans la droite lignée des films de Woody Allen.
Durant ce film, on découvre Jasmine (ou Jeannette, son vrai nom), ruinée et paumée, fière comme une reine de pacotille. On découvre sa vie petit à petit. On la déteste un peu. Elle est odieuse et attachante.

J’ai ri. J’ai souri. Et j’ai eu une bonne dose d’amertume, comme un gros pincement au cœur à la sortie, un trop-plein de compassion pour cette femme.
On a envie de dire « bien fait pour elle » mais on ne le pense pas vraiment.

Woody Allen excelle à montrer les névrosés. Cate Blanchett est parfaite dans son rôle, extrêmement séduisante, parfaitement exaspérante. Sally Hawkins joue à merveille la sœur admirative, hyper influençable. Alec Baldwin est également très bon.

Ca ne restera sans doute pas comme un « grand » de Woody Allen, mais un excellent moment tout de même.

2 comments

  1. Sabine dit :

    Je partage assez…ayant vu le film il y a de cela 3 semaines. C’est sur que ce n’est pas un « match point »…l’ennui quand même c’est que je ne me souviens pas de la chute 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *