Moi, mon poids et mes envies de régime

 

La balance est machiavélique !

La balance est machiavélique !

 

Les gens qui me connaissent le savent, je suis en surpoids.

Je parle d’un petit surpoids, qui ne met pas ma santé en danger, ne m’empêche pas (trop) de trouver des vêtements et ne me gène pas dans mon quotidien.
Mais un réel surpoids quand même. Celui qui fait qu’on a du mal à se reconnaitre dans la glace, celui qui te fait être appelée grosse par les indélicats ou ronde par les plus polis.

J’avais commencé à vous faire un historique de mon poids et de ses variations mais finalement ça n’est pas super passionnant (même si ma vie est absolument fabuleuse).
Je vais donc plutôt vous parler de ce qui m’a amené au travail que je fais avec ma nutritionniste.

Il y a 2 ans, après avoir réalisé que je venais de prendre 17 kilos en un an (oui, vous avez bien lu, 17 kilos en 1 an !!!), j’ai décidé de réagir.
La cause de cette prise de poids est certainement multiple, je ne m’étendrai pas dessus. L’arrêt de la cigarette y est évidemment pour quelque chose mais ce n’est sans doute pas la seule raison.

Quoiqu’il en soit, un jour, je suis montée sur ma balance et j’ai failli tomber assise par terre quand j’ai vu le chiffre s’afficher.

Mon premier réflexe a été de me précipiter sur le web à la recherche du régime miracle, de celui qui me ferait perdre 15 kilos en 4 mois et ne jamais les reprendre.

Alors, je vous dévoile tout de suite le truc…

… Ben y en a pas.

Désolée.

On ne peut pas se mettre en restriction, perdre du poids très vite (ou pas d’ailleurs) et espérer que son corps ne le fera pas payer.
D’ailleurs une étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a démontré que 95 % des gens qui suivaient un régime avaient repris le poids perdu dans les 5 ans, la majorité avec bonus.

Au cours de mes recherches sur le sujet, deux noms sont ressortis régulièrement : Zermati et Apfeldorfer, deux médecins, un généraliste nutritionniste et un psychiatre.
Ils préconisent une approche qui m’a beaucoup parlé. Alors j’ai creusé.
Et puis je suis allé lire un blog que je visitais de temps en temps, penseesderonde.fr.
Sur ce blog, Caroline raconte, entre autre chose (car on ne peut pas du tout résumer son blog à ça), ses visites chez le Dr Zermati.
Si ça a marché pour elle ? Son blog  s’appelle désormais penseesbycaro.fr. En effet, elle n’est plus « ronde ».
L’exemple de Caroline a certainement beaucoup aidé la notoriété de cette méthode (son blog est très lu) mais je suis persuadée que c’est une bonne chose.

J’ai déjà écrit un pavé. Je vous expliquerai cette méthode une prochaine fois et comme tout ça m’a amené à démarrer un travail avec ma nutritionniste qui va bien au delà de mon alimentation…

En tous cas, profitez, dégustez, savourez (mais pas la peine de se gaver !)…
La restriction ne vous apportera rien de bon.

La suite ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *