Refaire sa cuisine

cuisine

Avant / Après…

Allez, c’est quand même mon quotidien, y a pas de raison que je ne partage pas un peu avec vous les joies de la rénovation de notre maison.

La cuisine était une de nos priorités car autant dire que c’était IMPOSSIBLE d’envisager de réutiliser l’ancienne cuisine.
Tout d’abord, les murs étaient tellement gras qu’ils collaient sous la main, ils étaient peint dans une couleur qui avait dû être rose layette (beurk) et qui était devenu vaguement rose jaunie nicotine.
Les meubles déglingués dataient au plus tard des années 70 et l’électricité, ce n’était pas beaucoup mieux.
En plus, nous avons fait aménager une terrasse sur pilotis devant la cuisine pour ouvrir un accès au jardin (sur pilotis car la cuisine, comme tout notre espace de vie, est au 1er étage).
Nous avons donc transformé une fenêtre en porte-fenêtre (maçonnerie et tout ça).

Bref, refaire la cuisine était indispensable et inévitable.

Nous avons sous-traité maçonnerie, plomberie et électricité à des professionnels et nous nous sommes gardés peinture et aménagement des meubles.
Je passe rapidement sur la préparation des murs, le lissage, bouchage, ponçage, peinture (avec choix de la couleur).
Le plafond était recouvert de lambris, il a donc fallu le peindre également (de la lumière !!!).

Bon déjà, je n’avais pas réalisé quelle galère c’était de repeindre du lambris. Il faut passer un pinceau fin dans tous les creux et les bosses, au niveau des jointures de lames et ensuite passer le rouleau sur les parties planes.
Et ce, sur 3 couches en déplaçant l’escabeau tous les mètres. Rien que ce plafond nous a pris un temps fou ! (Et grand merci au passage aux copains qui ont pris du temps avec nous sur cette peinture !).

A côté de ça, j’ai passé pas mal de temps sur l’outil de conception/planification Ikéa….
Mais ça, je vous raconterai une autre fois !

Je vous laisse avec une petite idée de ce qu’on a déjà réalisé… cuisine2cuisine1

3 comments

  1. […] Ici, je vous racontais la première phase des travaux pour refaire la cuisine. […]

  2. Sympa cet « avant / après ».

    Même si c’est le début!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *